Le compostage

à partir de
420
chalet 2 chambres - 4/6 pers.
Est ce qu’il reste de la place pour moi ???
Le bac de compostage
Le bac de compostage

Première étape : la décomposition

Un grand composteur est installé dans l'enclos des poubelles collectives. On y met tous les déchets organiques. Il est divisé en deux bacs, un dans lequel on met le contenu des poubelles prévues pour les déchets organiques et l'autre, qui est déjà rempli, est laissé tel quel pendant environ une année, le temps que le bac suivant soit rempli. Quand je dis qu'il est laissé tel quel, disons, que nous les humains n'intervenons pas dessus, mais c'est une véritable armée de micro-organismes qui se met au travail. Au début du compostage, seuls les micro-organismes sont actifs. Cette phase, pendant laquelle beaucoup d'oxygène est consommé, et pendant laquelle la température monte, est appelée phase de décomposition. Dans un grand tas de compost, la température peut atteindre de 50 à 60°C et parfois plus. Dans la zone chaude les germes de maladies et les graines toxiques parfois présents dans les déchets de jardin sont neutralisés.

Deuxième étape : le pourrissement (tout en poésie...)

Le pourrissement peut commencer. Dans cette phase, les bactéries sont à l'oeuvre.

Les éventuelles mauvaises odeurs liées au pourrissement peuvent être réduites par la présence de matériaux structurés et par une aération régulière assurée par le brassage des matières. Vous verrez à coté des composteur un troisième bac, avec de la matière brune (copeaux) et des outils pour remuer et mélanger les déchets chaque fois que l'on en ajoute dans le composteur.

La température redescend progressivement.

Sous 30°C, les micro-organismes restent actifs, mais seront dorénavant accompagnés par des organismes de plus grande taille : les macro-oragnismes : des vers de compost, des cloportes, des coléoptères, des mille-pattes, etc. Ils grignotent ou aspirent la substance des cellules.

Miammmmmmmmmm...

Le matériau est alors réduit en mini particules.

Le bac de matière brune
Le bac de matière brune
Le bac de maturation
Le bac de maturation

Troisième étape : la minéralisation

La transformation finale de la matière organique en éléments nourriciers, eau et oxygène est appelée minéralisation. Elle se fait principalement grâce aux vers de compost. Au fur et à mesure de la décomposition des matières organiques, l'humus se forme.

Voilà nos déchets revalorisés !

Les déchets compostent donc gentiment, se transformant en bon engrais naturel.

Et ce terreau, on s'en sert pour le jardin d'herbes aromatiques et pour le verger.

Cela fait des kilos de déchets en moins dans nos poubelles !